voyages au gré du vent

06 avril 2018

Départ de France direction l'Australie : Brisbane

 

Départ de la maison à 4h15 du matin, le réveil a été dur et le moment de dire au revoir à ma chienne d’amour encore plus. Par chance pour moi, elle était bien endormie, donc je ne lui ai pas dit au-revoir pendant des heures, et elle ne m’a pas regardé avec son petit air « je viens avec toi ? » quand je l’ai quittée… Mais ce n’est pas sans quelques larmes que je l’ai laissé, elle ne comprendra pas pourquoi je ne reviens pas…

Nous sommes en avance à l'aéroport avec ma petite Maman. On s’assoit et on prend le temps de manger quelques gâteaux.

IMG_20180405_050317

Une fois tout enregistré c’est l’heure des aurevoirs également avec ma mère… Je réalise que je pars un an, une année complète, c’en est trop, les larmes coulent à nouveau.

Passé les portes d’embarquement la pression redescend. Je ne sais pas vraiment pourquoi, car ça n’a même pas encore commencé.

Dernier appel, je me fais appeler au micro pendant ce temps-là, tandis que j’essaie tant bien que mal d’avaler mon thé, trop tard je dois filer, je me suis brûlé la langue et tant pis pour les 3,25€ dépensés pour ces trois gorgées…

Dans l’avion, j’ai évidemment droit au chocolat suisse avec la compagnie SWISS, je trouve cette attention plutôt classe.

Arrivée à Zurich, c’est parti pour 4 heures d’attente avant mon prochain vol, je parcours l’aéroport en entier pour faire passer le temps, et tant que je ne suis pas chargée comme une mule (je m’apercevrais de ça une fois mon bagage récupéré). Je prends le métro pour aller jusqu’à ma porte, mais il y a peu de monde, c’est donc agréable, j’observe les quelques personnes sans pour autant me sentir assailli de toute part.

A l’extérieur il fait un temps maussade, c’est à mon image. A ce moment je ne ressens aucune excitation, je suis triste simplement. Je tente de me connecter à la Wifi de l’aéroport en vain… en effet, pour pouvoir bénéficier de leur Wifi, il faut entrer le code reçu par SMS, seulement je n’ai pas de réseau mobile, donc je ne recevrais jamais ce sms….

L’aéroport doit contenir énormément de gens, mais pourtant c’est calme, et vu l’étendu de celui-ci, on ne ressent pas le monde comme il y en a réellement.

Dans l’avion pour Singapour avec SINGAPOR AIRLINES, ils nous tendent des petites serviettes humides et chaudes avant le décollage. La seule chose à savoir, est qu’il vaut mieux l’ouvrir et attendre deux ou trois secondes avant d’enfoncer son visage dedans ! Car c’est TRES chaud, j'ai vu plusieurs personnes le faire XD !

Au moment des repas, l’hôtesse propose deux menus que je ne comprends absolument pas, je finis par comprendre qu’il y en a un avec des pâtes et le second avec du riz. J’ai fait mon choix, je prends celui avec le riz, elle me précise « spicy, Is it ok for you ? » oui pas de problème ! Euhh si en fait ! C’est un problème ! La prochaine fois je ne ferai pas la maline, j’essaie de calmer le feu dans ma bouche avec le verre de vin rouge (on ne se refuse rien ;) )

Je pense que je n’aurai pas dù boire toute cette caféine/théine, car je ne ferme pas beaucoup l’œil bien que le verre de vin m’ai permis de me poser. Je vole, heure française, de midi à minuit plus ou moins.

Du coup je passe des heures à lire, merci liseuse ! Quelle superbe invention !

Ils nous servent le petit déjeuner à 4h20, heure de Singapour, soit 22h20 heure française, oui en effet on est un peu en décalage. Ensuite j’écoute Bob Marley en pensant à Marine (No woman no cry), ça me détend, big up à ma Best ^^ tu me manques déjà.

Au moment de l’atterrissage, ils nous mettent de la musique, ça me fait étrangement penser au moment où vas sombrer le Titanic, vous rappelez-vous de ce moment ? Doit-on y voir un message ??

Pour le dernier voyage Singapour Brisbane, je prends un second petit déjeuner à 10 heures, heure de Brisbane (2h, heure française). Je ne fait que manger, mais je ne dit pas non, ça occupe.

Après 25 heures de voyage, dont 5 heures de correspondance : je suis arrivée à BRISBANE !

2

 

Posté par Melanelabanane à 22:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]